La kinésiologie

Qu'est-ce que c'est ?

kinesiologue osteopathe Villefranche sur saône

La kinésiologie, l'art d'interroger le corps

Dès sa mise au point, cette méthode à connu un énorme succès outre Atlantique, plus discret dans l’hexagone. La kinésiologie se base sur l’évaluation du tonus musculaire, afin de permettre à la structure, la chimie et le psychisme de notre être de renouer le dialogue : la symbiose de la physiologie occidentale et de l’énergétique chinoise. Thérapie manuel ? Méthode développement personnel ? La kinésiologie considère l’Homme comme un tout, à la fois structurelle, chimique, énergétique et psychologique. Ses indications sont nombreuses. Elle utilise des techniques surprenantes par leur simplicité mes dont l’efficacité s’explique par la précision des modalités d’applications. Avec un outil de base pour détecter les perturbations : le test musculaire, et un procéder de correction : l’acupressure. Car la kinésiologie est le fruit de la physiologie occidentale et de l’énergétique traditionnelle chinoise.

Détecter le stress

Le docteur GOODHEART, un chiropracteur américain met en lumière la relation entre le stress et le tonus musculaire par le test. Car le stress est une notion capital en kinésiologie, c’est l’empreinte au plus profond de notre être, des événements passés et/ou présents et qui perturbe notre organisme. La kinésiologie aide à libérer les stress. Le docteur John THIE apporte une pierre angulaire au fondement de GOODHEART et propose la santé par le toucher (« Touch for Health »), enrichit d’un concept primordial l’interrelations entre les les systèmes structurel, lymphatique, neuro psychologique, vasculaire et énergétique. Ce qui signifie que la résolution d’une perturbation dans un système peut résoudre d’autre problème dans chacun des autres systèmes.

L'équilibre grâce aux mouvements

L’utilisation de mouvements de coordination répétés durant une période précise aide le patient à améliorer les apprentissages tels que : l’organisation, la concentration, la compréhension, la mémorisation. L’un des plus important est le « Cross Crawl ». Il consiste à reconnecter les deux hémisphères cérébraux (droit et gauche), c’est à dire le cerveau droit dit gestalt et le cerveau gauche dit analytique en kinésiologie. Afin de pouvoir améliorer les perceptions dans l’espace, la confiance en soi ainsi que la gestion emotionelle. On estime que 75% des gens ont besoin de cette reconnexion.

Isabelle TEYSSANDIER

Cabinet Isabelle Teyssandier Ostéopathe Kinésiologue Villefranche sur Saône

Quelques autres articles...